#294

Dent@l-Infos #294                                                                                       08-03-2019

Avenant à l’Accord : Décompte des refus d’adhésion

Avenant à l'Accord :
Décompte des refus d'adhésion

 

Ce jeudi 7 mars, la Commission Nationale Dento-Mutualiste (CNDM) a pris connaissance du taux de refus d’adhésion à l’avenant 2019 à l’Accord 2017- 2018 :

 

  • Le taux de rejet d’adhésion sur l’ensemble du Royaume est de 40,35 %.
    Le seuil critique des 40 % (seuil à appliquer pour le Royaume) est donc dépassé.

  • A Bruxelles et en Wallonie, AUCUN arrondissement ne dépasse le seuil critique des 50 %de refus (seuil critique à appliquer pour les arrondissements).

     

1. L’arrondissement d’Antwerpen :57,46% de refus
2. L’arrondissement de Mechelen :56,65%
3. L’arrondissement de Turnhout :54,60%
4. L’arrondissement de Roeselare :53,70%
5. L’arrondissement de Sint-Niklaas :56,68%

 

La position de rejet de l’Accord varie fortement d’une région à l’autre :

Si les dentistes de la Province d’Anvers ou de Sint-Niklaas rejettent majoritairement l’Accord, ils entraînent la crise pour les dentistes des autres régions.

Il manque 36 dentistes conventionnés pour que le seuil de maximum 40 % de rejet soit atteint.

 

Les rejets massifs de l’Accord par les dentistes spécialistes en orthodontie ( 82,34 % de rejet) et en parodontologie (79,29 %) ne facilitent bien évidemment pas le respect des quorums. Quoiqu’on comprenne ces rejets, vu le manque de clarté sur leurs actes qui devraient être considérés comme "hors nomenclature" à défaut de revalorisation des honoraires en lien avec les techniques du XXIe siècle.

Les spécialistes représentent aujourd’hui près de 8% des praticiens.

 

Quelle serait la conséquence, si courant 2019, on ne pouvait pas faire le constat de l’entrée en vigueur de l’Accord ? AUCUN dentiste ne bénéficierait du montant du Statut social.

 

La Ministre Maggie De Block n’a pas suivi la proposition pragmatique de faire rentrer en vigueur l’Accord dans les arrondissements respectant le quorum. Elle demande de refaire un décompte fin mai.

Nous doutons qu’il y aura eu une évolution d’ici là. Il faudra sans doute attendre plus tard dans l’année.

 

Le système des Accords doit évoluer. La Ministre De Block a rejeté en avril 2018 la proposition d'un nouveau modèle d'accord présenté par notre secteur. S’il n’évolue pas dans sa conception, on n’aura plus qu’à constater la mort clinique du système des Accords Dento-Mutualistes. Pour évoluer vers quoi ? Vers l’anarchie, l’ultra-libéralisme ou la médecine étatisée ? Tout le monde sera perdant : Patients, Praticiens, Santé publique, Solidarité, Sécurité sociale.

En conclusion :

 

Nous sommes en attente d’une clarification de la situation, une fois que de nouvelles concertations auront eu lieu. Avant la fin mars ?

 

Michel Devriese

 

 

 

Vous avez manqué un de nos derniers Dent@l-Infos ?

Retrouvez-les en cliquant sur les liens ci-dessous :

Retrouvez toutes les archives du Dent@l-Infos

 

Archives

Société de Médecine Dentaire asbl - Avenue De Fré 191 à 1180 Bruxelles

Tél : +32(0)2 375 81 75 - info@dentiste.be - www.dentiste.be



 
Rechercher
Ok
Accès Utilisateurs
News
30/08/2019
LE POINT 276 Sept. Oct
LE POINT N°276 Septembre - Octobre 2019 vient de paraître
2/07/2019
Félicitation aux jeunes promus
L'Université de Liège et l'Université Libre de Bruxelles ont...
1/07/2019
LE POINT 275 Juillet-Août
LE POINT 275 Juillet-Août 2019 vient de paraitre.
Nos partenaires
Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter
Contact
Société de Médecine Dentaire asbl
Avenue De Fré, 191-1180 Bruxelles
Phone:
+ 32 2 375 81 75
Fax:
+ 32 2 375 86 12
Copyright Société de Médecine Dentaire asbl 2014 All rights reserved - Développé par EWAPPS S.A